Pour en savoir plus

Pour en savoir plus

Pour maintenir la sécurité et la tranquillité publique, la répression est nécessaire mais la prévention l’est tout autant. Ne dit-on pas "mieux vaut prévenir que guérir" ? L’insécurité est un phénomène multiple dont les causes sont tout aussi multiples et variées (pauvreté, isolement, décrochage scolaire,...). Il est donc important d’agir sur plusieurs fronts afin d’enrayer la criminalité et le sentiment d’insécurité.

 

Dans une vision de prévention intégrale et intégrée, le service prévention vise à développer et soutenir une politique de prévention qui aborde l’insécurité sous tous ses aspects. Partant du principe qu’un problème ne peut être résorbé que s’il est pris en compte dans sa globalité, une attention permanente doit être accordée à tous niveaux (prévention, répression, suivi) et à tous les acteurs pouvant y contribuer. C’est pourquoi à Evere nous travaillons en totale confiance avec nos partenaires (maison de jeunes, police, sociétés de logements sociaux, etc.). Chacun son métier et sa manière de faire, dans le respect de l’autre.

 

La politique de prévention de la criminalité se joue sur trois niveaux de pouvoir en Belgique : au niveau fédéral, au niveau régional et au niveau communal. Pour faire simple, les communes reçoivent des subsides du SPF Intérieur et de la Région Bruxelles-Capitale pour mener à bien leur politique de prévention. Ces partenariats se concrétisent dans ce qu’on appelle les contrats de sécurité et de prévention. Les communes reçoivent une certaine somme d’argent avec laquelle elles organisent des actions qui leur sont propres. Si vous pouvez trouver des éducateurs de rue un peu partout en Belgique, vous ne trouverez des médiateurs façon Egregoros qu’à Evere... L’ASBL est un projet unique en Belgique. À Evere, on se bouge, on n’aime pas être les derniers de la classe!