Vaccination

Vaccination

 

En décembre, la Belgique commencera à vacciner contre le coronavirus. La vaccination est volontaire et gratuite pour chaque citoyen.

Afin d’accroître l’immunité de la population et de protéger les personnes les plus vulnérables au virus, la vaccination se déroulera en trois phases, en fonction du nombre de doses disponibles.

 

GROUPE I Dans un premier temps, les personnes les plus vulnérables et les plus exposées seront vaccinées.

  • Résidents et employés des centres de soins résidentiels et des institutions de soins collectifs : depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a frappé durement les personnes âgées, en particulier celles qui vivent dans des centres de soins résidentiels. Ces personnes seront d’abord vaccinées, puis le personnel qui y travaille (y compris les bénévoles), puis les établissements de soins collectifs.
  • Le personnel médical de soins de première ligne et les hôpitaux : le prochain groupe cible est constitué par les professionnels de la santé dans les hôpitaux et les personnes en première ligne qui sont confrontées au virus. Ces personnes ont un contact quotidien et étroit avec les patients souffrant de Covid-19. Pour les protéger, elles seront vaccinées en priorité.
  • Le reste du personnel des hôpitaux et des services de santé : les autres membres du personnel des hôpitaux et des services de santé seront vaccinés, y compris les organisations chargées des activités de prévention, telles que les centres de vaccination et de dépistage du cancer, l’ONE et Kind en Gezin.

Cette première phase nécessitera une organisation et une infrastructure particulières (températures de stockage extrêmement basses, doses multiples, etc.)

 

GROUPE 2 : population vulnérable sans soins médicaux aigus, mais à haut risque

Dans un deuxième temps, on s’attend à ce que le vaccin devienne plus largement disponible. Il sera alors possible de vacciner des groupes de personnes plus importants. Dans cette deuxième phase, la priorité sera donnée aux personnes, non pas à l’hôpital, qui sont les plus exposées au risque dans la population. Il s’agit des groupes de personnes suivants :

  • Personnes de plus de 65 ans : les personnes de plus de 65 ans sont la première priorité à ce stade. Si le nombre de vaccins disponibles est suffisant, toutes ces personnes pourront être vaccinées en même temps. Sinon, nous commencerons par les personnes les plus âgées.
  • Les personnes âgées de 45 à 65 ans présentant un risque accru : par la suite, les personnes âgées de 45 à 65 ans présentent des facteurs de risque accrus ou des risques élevés, tels que :
    • Diabète,
    • Hypertension,
    • Troubles chroniques cardiovasculaires, pulmonaires, rénaux et hépatiques, malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic,
    • Tous les cancers récents (ou les traitements récents contre le cancer)
    • Indice de masse corporelle ≥ 30

La liste des personnes concernées sera mise à jour et élargie au fur et à mesure des développements scientifiques.

  • Les professions essentielles Dans cette phase, on s’adresse aux personnes qui remplissent une fonction sociale et/ou économique essentielle. Dans cette deuxième phase, nous pouvons nous attendre à ce que les goulets d’étranglement logistiques soient moins importants et que l’organisation soit plus facile à déployer pour la vaccination de ces groupes cibles.

 

GROUPE 3 - une population plus large

Troisièmement, des doses de vaccin seront disponibles en quantité suffisante pour vacciner la population plus largement.

 

Pour plus d'infos : info-coronavirus.be